Interview : Éric ADANGBA, Fondateur de Ahoko Rent

Interview : Éric ADANGBA, Fondateur de Ahoko Rent

La crise sanitaire a mis à mal le tourisme mondial, du fait des restrictions de déplacement et des règles de distanciations sociales. Afin de mitiger l’impact de ladite crise sur le secteur, de plus en plus de pays mettent l’accent sur le tourisme local, y compris la Côte d’Ivoire, où plusieurs entreprises visant à supporter et promouvoir le tourisme intérieur se restructurent efficacement. Nous sommes allés à la rencontre d’un jeune entrepreneur qui contribue à la promotion du tourisme local à travers sa startup. Il nous en parle…

Présentez-vous ainsi que votre entreprise

Je suis Éric ADANGBA, Fondateur-Directeur de Ahoko Rent, startup spécialisée dans la location de véhicules entre particuliers. Nos services sont pour le moment disponibles à Abidjan et San-Pedro. Nous permettons aux consommateurs de bénéficier de véhicules de location de qualité et aux particuliers qui sont propriétaires de véhicules, d’avoir un revenu supplémentaire en mettant leurs voitures en location à travers notre plateforme.

Comment est né AHOKO Rent ?

Ahoko Rent est né d’un constat. Le secteur de la location de voiture en Côte d’Ivoire représente plus de 3 milliards de FCFA avec une croissance de 7% par an mais souffre de disponibilité de véhicules, de fiabilité et de sécurité d’une part. D’autre part plus de 70 000 véhicules personnels en bon état (moins de 5 ans) sont stationnés dans des parkings, des garages, à la maison à ne rien faire pendant que certains de ces propriétaires de véhicules ont besoin de revenus additionnels ou de rentabiliser leur investissement. D’où l’idée de créer Ahoko Rent (www.ahoko.net ) première plateforme numérique de location de voiture à Abidjan qui met en relation les propriétaires de voitures désireux de générer des revenus additionnels aux usagers recherchant la disponibilité, la sécurité, la fiabilité à un coût compétitif.

Quel a été l’impact de la crise sur vos activités ?

Nous rendons la mobilité des personnes plus accessible et plus fiable à travers nos services de location de voiture à Abidjan et à l’intérieur du pays. L’une des principales mesures pour lutter contre la propagation du Coronavirus a été de réduire les déplacements non essentiels. Par conséquent, notre chiffre d’affaire sur la période d’Avril à Juillet a chuté de 70%. Plusieurs contrats de location longue durée ont été suspendus. Le temps de travail du personnel a été réduit de 80%. Plusieurs véhicules notamment les véhicules de luxes et les cars n’ont reçu aucune sollicitation de la part des consommateurs.

Comment vous y faites face ?

Face à la COVID-19, Ahoko a très rapidement mis en place un plan de continuité des activités à l’instar des grosses boîtes. Nous avons été parmi les premières sociétés à adopter le télétravail comme outil principal de suivi des activités courantes. Le personnel a été formé aux nouvelles méthodes de travail à distance avec le concours de La Chambre de Commerce et d’Industrie. Ahoko dès sa création, s’est dotée d’un système de gestion et d’information intégré accessible sur le cloud par une interface web. Pas besoin d’être au bureau pour avoir accès au système de travail et de réservation de voiture de nos partenaires. Aussi pour communiquer durant ces temps de confinement, Ahoko a utilisé le digital. Le digital nous a permis de maintenir une présence sur la toile et supporter les mesures barrières mises en place par les gouvernements. Facebook est notre outil principal pour se faire connaître du grand public et drainer les potentiels loueurs de véhicules sur notre plateforme de partage de voitures. Avec Google ads, nous arrivons à convertir 70% des prospects en clients. Dernièrement nous avons intégré LinkedIn pour pénétrer le monde professionnel et les inciter à mettre leur voiture en location sur www.ahoko.net pour gagner des revenus additionnels selon la disponibilité de leur véhicule.

Comment envisagez-vous l’après Covid-19 pour Ahoko Rent ?

Le Covid-19 nous a permis de consolider nos acquis et de nous focaliser sur les pans du business qui marchent. Nos produits et services tiennent comptent aujourd’hui des nouvelles habitudes de nos consommateurs en matière sanitaire. Rendre totalement digital la location de voiture est au centre de notre stratégie de développement futur.

Comment décririez-vous la valeur ajoutée qu’apporte votre activité pour le secteur du tourisme ?

Dans un élan de valorisation du tourisme local, nous offrons la possibilité aux consommateurs d’atteindre leurs destinations touristiques préférées en toute sécurité à bord de nos véhicules, et ce à des tarifs raisonnables. Aux établissements touristiques nous proposons des partenariats, visant à développer des packages découvertes afin d’attirer de plus en plus de visiteurs locaux. Nous avons aussi décidé d’ouvrir des agences de location de voitures dans des zones à fort potentiel touristique comme San Pedro, Man, Yamoussoukro, Korhogo etc. Ceci dans le but d’augmenter la mobilité des touristes.

Quel conseil donneriez-vous à ces personnes qui évoluent dans les métiers du tourisme ou autres métiers connexes, visant à supporter l’expansion du tourisme ivoirien ?

Nous sommes à l’ère du digital. En tant qu’entrepreneur, vous n’avez pas le choix que d’adapter vos produits et services aux consommateurs de plus en plus nombreux à faire leurs achats en ligne. Bien entendu, le digital vous donne l’accès à un plus grand marché, mais le plus important c’est de pouvoir délivrer. Ceci dit, Un focus particulier devra être mis sur le choix de votre équipe, la mise en place d’un système de gestion robuste, fiable, l’optimisation des opérations et une compréhension de vos éléments clés de réussite. Le digital viendra pour passer à l’échelle et vous rendre imbattable.

Comments are closed.