Yannick Kouadio, l’entrepreneur qui fait la promotion du charbon vert

A l’origine de la déforestation massive et des problèmes respiratoires, la consommation du charbon de bois représente un véritable défi écologique et de santé. Beaucoup de foyers africains utilisent principalement ce moyen comme source d’énergie pour la cuisson au quotidien, en raison du pouvoir d’achat qui ne leur permet pas d’utiliser le gaz ou d’autres types de ressource. Pour pallier à ce problème, Yannick Kouadio notre entrepreneur de ce mois a décidé de mettre en place une alternative écologique, saine et économique.

Ingénieur en Management et Stratégie d’Entreprises, Yannick Kouadio, en fonction dans une entreprise de la place, décide en 2017 de mettre une pause à sa vie professionnelle. La raison est toute simple, l’ex assistant logistique et travaux publics fait un constat alarmant : le charbon de bois a des effets nocifs sur l’environnement et la santé. Il a alors l’idée de lancer une solution innovante et écologique : le charbon vert à base de résidus agricoles comme le coco et le manioc.

Pour mieux cerner les contours de son projet, il suit une formation de 2 ans à l’ICAF (Initiative Climat Afrique Francophone). « Après cette formation, il me fallait trouver une solution de production de mon charbon. Je n’avais aucun moyen technique, ni financier pour mener à bien ce projet. J’ai dû me servir de deux morceaux de fer comme moule et de fût de peinture de 20 kg comme moyen de carbonisation. », explique-t-il. Pelé entreprise voit ainsi le jour avec pour mission de proposer une alternative écologique qui aide les ménages à disposer d’une ressource propre, à bas prix, moins dangereuse que le charbon de bois.

Les critiques de ses proches qui ne conçoivent pas qu’il prenne un tel risque avec un diplôme d’ingénieur, convaincre les consommateurs de charbon de bois de passer au charbon vert et acquérir le matériel adéquat sont autant de défis qui n’ont fait que renforcer sa volonté d’accomplir sa mission. En Mai 2021, il rejoint la 4ème cohorte du programme OC Côte d’ivoire, initié par l’Ambassade du Royaume des Pays Bas en Côte d’Ivoire et mis en œuvre par Entrepreneurial Solutions Partners (ESP). « Le programme m’a permis d’affiner mon idée de projet, d’affuter mes stratégies commerciales, d’asseoir une bonne vision avec des perspectives de croissances efficientes et de proposer un produit d’accompagnement tel que l’allume feu. », nous explique-t-il. « Avant mon entrée au programme, le chiffre d’affaires était de 75.000 fcfa par mois, aujourd’hui, la capacité de production est de 5 tonnes par mois avec un chiffre d’affaires de 1.250.000 fcfa. » ajoute-t-il.

Aujourd’hui, la jeune entreprise emploie 5 salariés. Finaliste au concours de l’innovation du CEPICI en 2020 et lauréat du Fonds Orange Corners pour l’innovation (OCIF), Yannick ambitionne accroitre sa capacité mensuelle de production et faire du charbon Pelé le premier charbon de substitut au charbon de bois. Pour lui, l’entrepreneuriat n’est pas un effet de mode, mais, une décision de responsabilité sociale, une volonté manifeste d’être un acteur clé du changement. « Quand on décide de devenir entrepreneur vert, c’est aussi accepté de redéfinir le mot ‘’ordure’’ en ‘’or qui dure’’, là où la richesse est à portée de main. Ils seront marginalisés et traités de fous. Il leur appartient de redéfinir la folie par la passion, l’envie d’être utile à une société en souffrance. »

Tel : + 225 07 59 91 34 71

        + 225 05 45 63 79 57

Email : contacts.charbonpele@gmail.com

Comments are closed.